blanc-signé


blanc-signé
I.
Blanc-signé, Se dit aussi dans la mesme signification.
Donner, retirer un blanc-signé, des blanc- signez.
Quittance en blanc, se dit d'Une quittance où on laisse en blanc le nom de celuy qui doit payer. Promesse en blanc, d'Une promesse où le nom de celuy à qui on doit payer n'est point exprimé. Et, Procuration en blanc, d'Une procuration où le nom de celuy que l'on constituë Procureur est aussi laissé en blanc.
On dit, A la requeste de Maistre, En blanc, promet payer à Maistre, En blanc, &c. lors qu'il y a une place vuide qui doit estre remplie du nom de quelqu'un.
II.
Blanc-signé ou Blanc sein. s. m. Papier où il n'y a que le seing d'une ou de plusieurs personnes, & que l'on donne à quelqu'un pour le remplir de ce qu'il luy plaira. Je luy ay donné mon blanc- signé.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • blanc-signé — (blan si gné) s. m. Le même que blanc seing, qui est actuellement plus usité. •   Je reviens à Paris avec trente deux blancs signés de M. le comte, RETZ I, 37. •   ....C est un blanc signé Qu autrefois par larcin je pris au roi mon père, MAIR.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • blanc-seing — [ blɑ̃sɛ̃ ] n. m. • 1573; blanc signé 1454; de blanc et seing « signe » ♦ Dr. Signature apposée à l avance sur un document dont la rédaction sera ultérieurement complétée par la personne à laquelle le titre est remis. Des blancs seings. Fig.… …   Encyclopédie Universelle

  • blanc — blanc, blanche 1. (blan, blan ch ; le c ne se lie pas : blanc et noir, dites : blan et noir ; excepté dans cette locution où d ordinaire on le fait entendre : du blanc au noir, dites : du blan k au noir ; l s au pluriel se lie : blancs et noirs,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • blanc sein — Blanc signé ou Blanc sein. s. m. Papier où il n y a que le seing d une ou de plusieurs personnes, & que l on donne à quelqu un pour le remplir de ce qu il luy plaira. Je luy ay donné mon blanc signé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • blanc — I. Blanc, m. Celuy qui est de couleur blanche. Albus candidus. Blancho. Espagnol, Et bianco, Italien: Il se prend particulierement pour l endroit de la peau du parchemin, qui estoit joignant la chair, parce que au parer il se fait plus blanc que… …   Thresor de la langue françoyse

  • BLANC — ANCHE. adj. Qui est de la couleur du lait, de la neige, etc. Marbre blanc. Satin blanc. Plume blanche. Papier blanc, très blanc. Couleur blanche. Ruban blanc. Écharpe blanche. Cheveux blancs. Barbe blanche. Homme tout blanc de vieillesse. Dents… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • blanc-seing — (blan sin) s. m. Mandat en blanc au bas duquel est apposée une signature, et que l on confie à quelqu un pour qu il le remplisse.    Au plur. Des blancs seings. REMARQUE    L Académie écrit blanc seing, sans trait d union. Au mot blanc où elle… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • blanc — I. BLANC, CHE. adj. Qui est de la couleur du lait, de la neige, etc. Marbre blanc. Satin blanc. Plume blanche. Couleur blanche. Ruban blanc. Echarpe blanche. Cheveux blancs. Barbe blanche. Homme tout blanc de vieillesse. Dents blanches. Pain… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Signé Zorro — Données clés Titre original The Sign of Zorro Réalisation Lewis R. Foster Norman Foster Scénario Norman Foster Lowell S. Hawley Bob Wehling John Meredyth Lucas Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • signe — [ siɲ ] n. m. • Xe; lat. signum I ♦ 1 ♦ Chose perçue qui permet de conclure à l existence ou à la vérité (d une autre chose, à laquelle elle est liée). ⇒ indice, manifestation, 1. marque, preuve, symptôme. « Il y a un signe infaillible auquel on… …   Encyclopédie Universelle


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.